Header

       Page d'acceuil                                                                                                   English                                                                                                                      

HISTOIRES DE PÊCHE... DES VRAIES   

Un des meilleurs "trou"  pour la Pêche en Baja pour prendre du  Marlin se nomme  "Ocho mas Ocho" (8 plus 8). Ce trou, presque en face de El Cardonal's Hide-a-Way, est en réalité une montagne sous marine qui vient jusqu'à 600 pieds de la surface. Il y a aussi très très proche de nous Punta Pescadero qui porte bien son nom  Pointe de poisson". 

En 1997 un gros poisson a mordu à l'hameçon d'un groupe de 3 "pêcheur-touriste" et la bataille était engagée. Le poisson ne cherchait que le fond et la ligne filait et filait. Pour ne pas perdre se monstre une deuxième canne et moulinet fut attaché à la première mais le poisson continuait sa descente... une troisième  canne et moulinet fut mis à l'épreuve. Il y avait donc deux canne et moulinets sous l'eau...

Les heures filaient et la nuit venait. Avec tant de "travail" la faim se faisait sentir et via la radio marine le "Capitan" a demandé des vivres. Un bateau a livré une première fois et a du revenir une autre fois mais la distance à parcourir était plus grande que la première fois. 

Après 40 miles(64 km) et 23 heures le poisson a décidé de venir au bateau. Une à une les cannes et moulinets ont été remise à bord et le géant fut attaché au bateau.

Une fois au port le poisson fut pendu à la grande balance mais sa queue touchait le sol. Un trou fut creusé et une fois libre le spécimen indiquait  son poids à 950 livres (431 kilos). Descendu, sa dimension physique indiquait, selon les experts pêcheurs locaux que son poids au début de la bataille devait faire 1150 livres (522 kilos). Quel beau marlin!!

Une des histoires locales est que deux pêcheurs ont du quitter la "Panga" et de la pousser jusqu'au bord... si non ils aurait perdu tout le poisson...

En juin 1999 nous avons eu comme "guests" un couple qui avait sa propre embarcation sous forme de bateau d'aluminium de 12 pieds. Pêchant à la traîne un Wahoo mordu à l'appât artificiel. L'époux c'est assurer que sa femme ne permettait pas à la ligne de passer sous les dents de ce poisson reconnu comme coupeur de ligne. Après une belle bataille le poisson fut mis à bord. Selon les dimensions physique [61 pouces(155 cm) de long et 25 (64 cm) de circonférence] ce Wahoo avait un poids approximatif de 85 livres (38 kilos). Un record international car il a été pris utilisant un monofillament de 20 livres(9 kilos) sans fil de fer et sur un appât artificiel.

Récemment un de nos "guests" chasseur sous marin en plongée libre a capturé un "Pez Perro" losrqu'il était à une profondeur de 10 mètres (30 pieds). Une fois que la flèche avait percée la prise le chasseur a rapproché sa prise près de lui. Le poisson tenu par le chasseur avec une "prise de cou"  s'est mis à vouloir sa liberté. Pour empêcher que le poisson puisse partir le chasseur a décidé de mettre sa main libre dans la bouche de sa victime. Cette décision a eu comme conséquence que le poisson a mordu un des doigts du chasseur ce qui a nécessité des soins médicaux. Pour que celui-ci se rappelle ne pas mettre ses mains dans la bouche des ces victimes nous lui avons fait un montage des "JAWS".

En 1999 après 5 demies journées de pêche le poids  total des "Yellow fin Tuna" s'élevait à 500 kilos (1100 livres). Rien ne fut perdu beaucoup de gens ont bien mangé. 

Un certain matin en août 2000 un autre pêcheur reconnu était jusqu'au hanches dans l'eau devant sa suite lorsque le soleil s'est levé.  Après avoir capturé quelques poissons il est monté à bord de l'embarcation de 14 pieds en aluminium. Quelques heures plus tard après avoir capturé quelques poissons il a laissé allé un "pez Gallo" (poisson coq) d'environ 18 kilos (40 livres) qui avait mordu à l'appât vivant. Après le lunch il est retourné à la pêche à la traîne jusqu'à 18:00 heure (6 pm). Avait-il  pêché suffisamment... non car il est retourné à la plage d'où il a eu plusieurs prises utilisant des sardines qui sortaient de l'eau au bord. A un moment donné un ami a été le voir et notre pêcheur a donné la canne à cet ami... quelques 20 minutes plus tard un "Jack" d'environ  2 kilos (4.4 livres) était remis à l'eau pour pouvoir continuer à grandir et avoir une progéniture.   Est ce que ce pêcheur de renommé c'est remis à pêcher...? Le lendemain matin et à tous les jours pour 2 semaines il a repris son "travail" quotidien ,,,pêche, pêche et pêche...  Un jour il a déclaré: " J"en ai assé de pêcher... pour le moment... trop de poissons pris et relâchés.".

Juin 2001, ce même pêcheur est venu avec sa fille. Elle a Premièrement pris un "lady fish" qui a été remis à l'eau. Son prochain lancé a rapporté un "trumpet fish", suivi d'un  jack de plus de 5 kilos; eux aussi relâchés. Tous avaient été pris utilisant des sardines qui sautaient sur la plage pour échapper au prédateurs. Durant la même semaine son père est revenu avec une dorade de 27 kilos (60 livres) qu'il avait pris à quelques kilomètres; celle ci était une des nombreuses que notre pêcheur avait capturées et remis à l'eau durant la journée.

Nous avons eu le plaisir de recevoir deux "guests" qui pratiquaient la pêche à la mouche (De plus en plus ils nous découvrent). Après quelques heures à bord d'une embarcation ils sont revenu avec un "Yellow Fin Tuna" de 12 kilos (25 livres) et deux "Bonito". Les trois poissons ont été pris avec "streamer". La pêche à partir du bord leur a procuré de nombreux moments existants.

Quelques pêcheurs locaux vont à la pêche la nuit et reviennent avec beaucoup de poissons. Pourquoi la nuit...?  Par ce que s"ils allaient à la pêche durant le jour tellement de poisson sauterait dans la barque qu'ils seraient obligés de sauter à l'eau et de pousser le bateau en nageant jusqu'au bord...

Pendant l'année 2000 nous avons eu des "guests" qui pêchaient à partir du bord. Milles sardines roulaient dans les vagues dans l'espoir d'échapper aux prédateurs..  Le pêcheur lançait vers le large mais aucune prise... A un moment donné Il a décidé d'utiliser un kayak. Le poisson mordait à son hameçon suite au conseil des filles qui lui disaient d'utiliser des sardines. Comment obtenait-il les sardines? Directement du fond du kayak où elles s'étaient réfugiées pour ne pas devenir un repas...

En sept. 2001 un autre vraie pêcheur ( la différence entre un vrai pêcheur et un pêcheur-touriste est que le vrai apporte avec lui son équipement) à pêcher à partir d'une "super panga". Le premier jour dorade, le deuxième jour wahoo, le troisième jour fut planifié pour prendre du wahoo mais les dorades et tons mordaient l'appât avant que celui-ci soit arrivé à la profondeur où les wahoo nageaient. Le quatrième jour il y avaient tellement de dorade que l'espèce a été déclarée une nuisance.... Le cinquième jour  était jour de chasse au marlin. Un de ces beaux a pris l'appât et le "Capitan" anticipait revenir au port avec la prise mais le pêcheur a donné liberté à 200 kilos de Marlin. (440 livres). Durant cette journée le sixième jour étaient planifié pour la chasse aux "Sail fish"  qui étaient visible. 

Afin de pouvoir raconter une vraie histoire de pêche 

  Réserver

Retour à la page "Pêche" 

Retour à:  suite    camping     pêche    snorkeling    plongée    page d'acceuil

Retour haut de page

08/11